Serious game Drag ON Slide

Nous préférons être comme un studio de création plutôt que juste de développement car nous passons plus d’un tiers de notre temps à réfléchir sur un projet avant de développer une seule ligne de code.

Nous vous invitons à venir nous rencontrer autour d’un thé ou d’un café.

bonjour@dragonslide.com

Drag ON Slide SPRL
Rue Arthur Duquesne 54
7032 Spiennes, Belgique

+32 497 285 762

Bien choisir son PC

Drag ON Slide SPRL

Bien choisir son PC

Comment bien choisir son PC portable ?

Quid du budget ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, il faut définir au préalable un budget en réalité avec les moyens pécuniaires à disposition et les besoins nécessaires à l’utilisation de celui-ci.

 

Rien ne sert de dépenser 2000 euros si vous envisagez que du travail de bureau par exemple. A l’inverse, imaginer une seule seconde pouvoir faire tourner les jeux les plus récents pour la modique somme de 600 euros, est un doux rêve … Nous allons tenter ensemble de faire le point de manière globale selon les différentes composantes d’un portable.

 

A l’exception d’une utilisation intensive en tant que joueur ou pour calculer des rendus, la durée de vie d’un portable peut être de plusieurs années. De ce fait, vous pouvez alors envisager d’y mettre le prix pour avoir quelque chose de convenable immédiatement, qui ne nécessitera pas l’achat d’un nouveau portable avant quelques années.

 

Essentiel ?Si le budget est essentiel, le design a également une grande importance. Toutefois, il convient de garder à l’esprit qu’un portable équilibré reste le meilleur compromis. En effet, on retrouve souvent dans les grandes surfaces des portables alléchants mais qui au final pèche dans la sélection de certains composants. On retrouve alors un bon processeur, suffisamment de mémoire vive, un espace disque important mais une carte graphique en deçà … La plupart des gens qui se ruent vers ces PC entrée, moyen de gamme se retrouvent bloqués si leurs désirs étaient de jouer avec au départ …

 

S’il y a bien quelques points à tenir compte quel que soit l’usage, c’est l’autonomie et le poids. En effet, si vous envisagez d’utiliser votre portable pour sa principale caractéristique, la mobilité, le poids et l’autonomie auront une grande importance dans votre choix final. La plupart du temps, un PC volumineux indique la présence d’une carte graphique dédiée c’est-à-dire une carte supplémentaire, qui comme son nom l’indique, prendra en charge les calculs pour afficher les graphismes des jeux notamment. A l’inverse, en l’absence d’une telle carte, les graphismes seront interprétés par une puce dédiée (et non plus une carte à proprement parler), intégrée à la carte mère. Ce type de dispositif coûte moins cher mais ne permet pas hélas, de faire tourner des jeux vidéo récents, voire de traiter des images ou vidéos.

 

L'autonomieL’autonomie quant à elle, peut fondre comme neige au soleil si vous tentez de jouer avec votre portable sans avoir la batterie sur secteur. En effet, avec une autonomie théorique de 2 à 4h pour certains modèles, vous allez très vite vous rendre compte, que vous ne tenez pas 1h avec un jeu gourmand.

Passons à présent aux composants visibles de votre futur portable. L’écran tout d’abord, avec une dalle soit brillante soit matte, vous avez ainsi la possibilité de préférer un écran qui affichera un meilleur contraste et ainsi une meilleure gestion du noir soit un écran qui ne réfléchit pas autant la lumière ce qui a pour effet de moins fatiguer les yeux et de moins vous ennuyer si vous avez une source lumineuse dans le dos.

Second point à considérer concernant l’écran c’est sa taille. Plus celle-ci est importante plus ça pèse, un écran de 17’’ aujourd’hui est un standard correct, si toutefois vous comptez jouer exclusivement sur votre portable sans le brancher sur une télévision ou un autre écran plus grand, préconisez un 18 ou 19’’. La taille de l’écran coïncide avec la définition d’écran. Aujourd’hui le standard étant du 1920*1080 px mais un 1600*900 pourrait suffire pour tout type d’usage. Encore une fois il s’agit de choisir correctement selon vos besoins tout en tenant compte des possibles inconvénients que l’on vient de mentionner plus haut (poids, luminosité notamment).

On peut également envisager un écran tactile, orientable, détachable voire un mix de ces possibilités.

 

Concernant le clavier, si vous comptez l’utiliser dans des espaces sombres, optez absolument pour un clavier rétroéclairé avec, si possible, la capacité à modifier l’intensité voire l’éteindre, cela changera votre vie.

 

Autre point important, notamment si vous vous lancez dans l’acquisition d’un portable destiné au jeu … Le bruit. Cela peut très vite devenir l’enfer. Idem si vous tenez à l’utiliser pour réaliser des rendus 3D.

A moins d’avoir l’avis d’un utilisateur, il vous sera difficile de connaître cette valeur à moins de trouver une fiche technique très détaillée. Il n’y a pas réellement de solution si ce n’est envisager le watercooling pour portable qui engendre un coût très important et qui vous fait perdre toute mobilité … Ca a le mérite d’exister toutefois.

Des solutions fanless (sans système de ventilation) existent cependant, à n’utiliser que pour un usage bureautique. Malgré tout, les portables « entrée de gamme » font beaucoup moins de bruit que leurs homologues, cela reste donc un gadget parmi tant d’autres.

 

Visuellement parlant, on peut tenir compte (ou pas) de l’utilité d’avoir en 2018 un lecteur optique (DVD-R, Blu-ray) ainsi que le nombre de ports USB. En effet, quatre étant le minimum requis car si vous voulez ajouter une manette de jeu, une clé USB, un câble pour votre smartphone, brancher une souris, un clavier, un disque dur externe, on dépasse déjà les 4 ports … Sans oublier l’importance du débit et la présence du Type-C. Privilégiez les USB type 3 (ports de couleur bleue).

Autre importance, la possibilité d’ajouter un ou plusieurs écrans afin de diffuser un contenu différent ou une duplication de votre bureau, depuis un autre écran. Le HDMI étant un standard, vous pourriez toutefois avoir besoin d’un autre HDMI voir d’un VGA selon la date d’acquisition de vos écrans PC ou téléviseurs. A priori, un seul HDMI peut suffire.

Niveau connectivité Internet, assurez-vous d’avoir la possibilité de brancher un câble RJ45 (Ethernet) pour ne pas comptez uniquement sur le WiFi. Certains modèles n’ont pas ce port afin de garder un profil mince et donc un poids léger.

 

Les composants informatiquesConcernant les entrailles de la bête, on peut à présent faire le point sur les composants informatiques.

Le processeur, véritable moteur de votre portable, aura une incidence sur l’utilisation de celui-ci. Si un i3 suffit pour la bureautique, passer par un i5 vous permet de garder l’équilibre si vous comptez jouer. Gardez en tête l’i7 si c’est pour jouer exclusivement voire traiter des images ou des vidéos. On peut estimer un coût supplémentaire de 200 € par montée de gamme. Plus il y a de cœurs mieux c’est. Idem pour la taille du cache et enfin pour la puissante brute (en GHz).

Exemple : un proco 4 cœurs de 3,4 GHz reste meilleur qu’un proco dualcore de 4,2 GHz en termes de calcul. A l’inverse, un octocore de 2,8 GHz remportera haut la main le combat. Autre remarque, la date de sortie du processeur. En effet, il est tout à fait possible, pour un coût moindre, d’opter pour un proco qui a fait ses preuves mais qui n’est plus construit, vous aurez ainsi une capacité de calcul importante sans toutefois payer le prix fort.

 

Autre composant à ne pas négliger, la mémoire vive. Si le choix de celle-ci n’est pas aussi grand que sur PC où vous pouvez choisir une ou plusieurs barrettes selon, une fréquence, un format, avec ou sans radiateur, il est toutefois conseillé d’avoir au minimum 4 Go. Vu le prix démocratique de celle-ci, n’hésitez pas même pour de la bureautique, à opter pour 8 Go. Concernant les jeux vidéo, 8 Go peuvent suffirent mais 16 semblent être tout indiqué comme étant le standard actuel. Enfin, visez le maximum (32 voire 64) pour le traitement d’images et/ou vidéos.

Plus vous en aurez mieux ce sera. Avec le processeur le plus puissant du marché, cela représente un coût mais également du temps, amoindri si la capacité de calcul est importante.

 

La carte graphique, qu’elle soit dédiée et/ou intégrée vous permettra de réaliser les tâches les plus basiques avec votre PC. Il est évident qu’une carte puissante vous laissera la possibilité de pousser à fond les différents réglages des jeux auxquels vous souhaitez jouer. On peut également aller plus loin avec la mise en place du SLI (Nvidia) ou du Crossfire (AMD), c’est-à-dire l’usage de deux cartes graphiques dédiées afin de doubler la puissance.

 

On arrive doucement à la fin de ce tip avec cette fois-ci, l’importance du disque dur. Deux possibilités s’offrent à vous. Une grande capacité, un système mécanique qui a fait ses preuves mais qui peut souffrir sur la durée, un prix moindre, un débit en écriture/lecture normal … C’est le disque dur classique. Face à lui, une capacité moindre, à moins que vous y mettiez le prix, un prix qui représente un budget conséquent, un débit en écriture/lecture fantastique et une durée de vie plus importante … C’est le SSD.

A priori un simple SSD ou un disque classique suffit pour de la bureautique. 64 Go devrait largement suffire dans cette optique. Pour le jeu, vous n’arriverez jamais à tout stocker sur un seul disque SSD, à moins de sortir le portefeuille pour un modèle 512 Go voire 1 To.

Idéalement on part sur un SSD de 256 Go et d’un normal de 1 voire 2 To car le prix est relativement faible par rapport à la capacité à disposition.

Enfin, pour le traitement d’images et/ou de vidéos, plus il y a de l’espace mieux c’est. Et plus les débits écriture et lecture sont importants mieux c’est. A voir par rapport à votre budget.

L’idéal ? Avoir un SSD avec une capacité de 512 Go pour le calcul et le traitement et un DD de 2 To pour le stockage.

 

Conclusion

Vous l’aurez compris, un processeur avec une grande capacité de calcul (par rapport à la puissance brute, au cache mis à disposition, au nombre de cœurs) le tout accompagné d’un disque dur avec un débit important, de l’espace en suffisance, de la mémoire vive en veux-tu en voilà avec en plus, une carte graphique dernier cri, vous permettra de garder la même configuration des années entières.
Au final, c’est certainement la batterie qui lâchera en premier et que vous pourrez, a priori, remplacer assez facilement après 4 ou 5 ans, selon la qualité du périphérique.

 

Enfin et avant de conclure, reste le choix de l’OS. Sachez qu’il est possible de faire tourner Windows sous MacOS mais que l’inverse est plus difficile (et pas vraiment légal) …

Si vous êtes fana d’Apple, votre choix s’arrêtera alors sur un portable qui peut soit être dédié à la bureautique, soit dédié au jeu voire au traitement de l’image et de la vidéo.

Toutefois, les possibilités sont plus importantes si vous comptez utiliser Windows nativement tout en ayant un peu plus de budget pour booster l’un ou l’autre composant. Tous les jeux ne sont pas forcément disponibles sous MacOS et Windows, idem pour certains programmes spécifiques (3D, montage vidéo), propres à certains systèmes d’exploitation.

 

Conclusion, tout est une question de compromis. Etant donné le nombre conséquent de possibilités à tenir compte ; comme l’achat d’une voiture, vous vous rendrez vite compte que seuls les critères tels que le budget et le design sont au final, les plus importants.

Crédits photos : Pixabay, Pexels