Mike Gomez



Lighting artist at Beenox, Québec CA





Quel est ton parcours scolaire ?


J'ai commencé l'infographie à Nivelles à l'Institut Provincial des Arts et Métiers en cinquième année secondaire, c'était plus de la 2D, focus sur la pub et le marketing que la 3D et les jeux vidéo.

Ce n’est qu’après mes secondaires que je suis allé à la Haute École Albert Jacquard à Namur où j'ai appris la 3D et comment faire des jeux vidéo.

Comment as-tu découvert Drag ON Slide ?


J'ai découvert Drag ON Slide grâce à ma compagne qui elle-même a découvert le studio par sa mère. Je devais chercher un stage pour ma troisième année supérieure et sa maman en a parlé à ma compagne.

Quand as-tu réalisé ton stage et sur quels projets as-tu collaboré ?


J'ai fais mon stage de janvier jusque fin mars 2016, c'était un stage de trois mois.

J'ai travaillé durant mon stage sur le PromiSelf®, j'ai réalisé une partie de la bibliothèque d'objets 3D avec Aurélien. J'ai modélisé, texturé, intégré, conçu des shaders et des matériaux.

Quelles ont été tes expériences par la suite ?


Après mon stage j'ai d'abord achevé ma troisième, j'ai ensuite fait une spécialisation en jeux vidéo. A la fin de mes études j'ai travaillé d'abord pour un studio de video mapping à Liège, ensuite pour Drag ON Slide de nouveau pour un projet VR et ensuite, je me suis retrouvé dans un studio à Charleroi où j'ai réalisé une expérience VR. Enfin, je suis parti au Canada pour trouver du travail dans un plus gros studio.
Maintenant je suis donc au Canada chez Beenox, un studio qui fait partie d'Activision où je suis lighting artist. Beenox produit les Call Of Duty en parallèle avec d'autres studios, ils ont conçu les anciens Spider-Man et nous sommes en train de faire le remake de Crash Team Racing.

Que retiens-tu de ton passage chez Drag ON Slide ?


Au tout début quand on n’a jamais travaillé dans un studio et qu'on arrive justement dans un environnement comme ça, c'est un gros changement. C'est vraiment différent de l'école et ce n’est pas si mal ! J’ai été bien accueilli et je me suis vite habitué à tous ces changements. Finalement je m'y suis bien plu, l’ambiance était toujours bonne et c’était agréable de travailler dans ce studio ce qui fais que j’ai toujours accepté de revenir quand l’équipe me demandait si je voulais venir travailler sur leurs nouveaux projets.